• Accueil
  • > Non classé
  • > Activités Sportives et Loisirs – Partagez des moments Magiques à deux -

Activités Sportives et Loisirs – Partagez des moments Magiques à deux -

 

Activités Sportives et Loisirs - Partagez des moments Magiques à deux - 75144758
12066453
Votre  Staffie est un chien Sportif, Courageux, et très Proche de vous, qui ne demande qu’à vous faire Plaisir et passer le plus de Temps Possible à vos cotés.
Toutes ces Qualités qui lui sont propres feront de lui un partenaire idéal pour toutes ballades, randonnées, activités sportives en tout genre et ne feront que renforcer votre Complicité et votre Communication pour Encore et Toujours plus de Merveilleux  Moments Partagés avec votre Titi ;)

Voici quelques activités que nous vous conseillons, dont certaines que nous pratiquons nous-même avec nos chiens : 


- Le Fly Ball -


Le Fly Ball est apparu vers la fin des années 1970. Cette activité, où plutôt ce sport canin est surprenant ! Basé sur l’enchaînement de saut et l’attrait de la balle, ce sport devient très vite populaire dans le monde. Il donne lieu à des compétitions officielles. Celles-ci s’organisent partout dans le monde. La Grande-Bretagne, la Belgique, les Etats-Unis, les Pays Bas font des concours où deux équipes de quatre chiens s’affrontent simultanément sur deux parcours parallèles.
79366495
Ce sport commence par des débuts difficiles en France pourtant c’est une activité ludique sympathique et amusante. Il est souvent proposé dans les clubs comme un jeu canin. Cette discipline est ouverte à tous les chiens, mais aussi à tous les maîtres.C’est une activité spectaculaire !

54759784

Cette discipline doit se faire dans la rapidité et un bon rapport de balle. Il peut séduire un large public car pas besoin de courir aux côtés du chien, ce qui rend ce sport accessible aux personnes âgées ainsi qu’aux personnes handicapées et pour son compagnon l’occasion de faire un minimum d’exercice physique.
Ce sport possède donc de nombreux avantages : c’est un jeu simple et très peu technique qui ne nécessite pratiquement aucun dressage, le chien subissant plutôt un conditionnement. Il faut que le chien soit suffisamment motivé par la balle.
Le plus difficile à enseigner au chien est d’appuyer sur la pédale afin d’en faire sortir la balle pour qu’il puisse la prendre au vol d’où son nom : fly ball = balle au vol.
17149801
LE PRINCIPE DU FLY BALL EST SIMPLEIl s’agit d’une course de relais à une vitesse impressionnante d’exécution; les meilleurs chiens mettent moins de 20 secondes pour réaliser le parcours. Chaque équipe est constitué de quatre chiens ou plus, en réalisant un parcours identique en parallèle. Pour passer le relais, les chiens doivent rapporter chacun à leur tour une balle à leur maître.

Le jeu consiste à franchir seul un parcours rectiligne en un minimum de temps avec une série de haies dont la hauteur varie en fonction de la taille du chien et d’atteindre une boîte munie d’une pédale contenant une balle.
En appuyant sur une pédale, le chien déclenche un ressort et la balle est éjectée en l’air, il l’attrape au vol si possible et la rapporte à son maître tout en sautant les haies en sens inverse. Une fois le chien revenu à la première haie, l’un de ses coéquipiers s’élance à son tour. A égalité de fautes (refus de haies), l’équipe qui a réalisé le meilleur temps remporte l’épreuve.

26480605
- La randonnée à vélo avec son chien -
Afin de pratiquer en toute sécurité pour votre compagnon (et surtout si vous devez rouler sur ou près d’une route ou que votre compagnon manque de rappel), la barre de transition reste un moyen efficace de s’adonner à cette activité sereinement. Toutefois, celle-ci fort plaisante peut devenir un vrai cauchemar si on ne respecte pas un minimum de règles.
1) L’équipement :- un vélo
- un chien (ayant un minimum d’éducation)
- une barre (il y en a sur la boutique Canineo – Accessoires Vélo-Rando). Celle-ci est composée de trois parties :
a) une bague d’adaptation (qui se visse avec une clé spécifique à 6 pans) qui se fixe sur la tige de la selle.
b) une barre que l’on visse sur la bague (ou clip selon les modèles) et que l’on pourra positionner à droite ou à gauche. Pour la sécurité de votre chien (surtout si vous allez sur la route), l’idéal est de la mettre à droite.
c) un sandow qui relie la barre au chien et qui sert d’amortisseur.

barre1 
barre2

Enfin, la dernière chose, l’équipement du chien : il lui faudra un harnais de promenade ou de sport (anneau sur les épaules). Toutefois, pour les premières sorties (et surtout si vous possédez un chien de race moyenne à grande) le collier d’éducation vous sera fort utile.

2) Les premières sorties :

Selon l’écoute de votre chien, un ou plusieurs essais seront nécessaires avant de partir pour plusieurs kilomètres.
Le risque majeur est bien entendu l’écart brusque du chien et donc la chute du cycliste.
Pour éviter cela au maximum, il faudra :
a) rouler à une allure TRES modérée
b) être attentif à son chien en essayant d’anticiper ses actions ou réactions à un stimulus
c) FREINER doucement mais en arrêtant le vélo dès que le chien n’est plus « au pied » ou attentif (d’où l’utilité du collier d’éducation) avec l’ordre oral « au pied ». Le chien reprend sa place et on peut repartir sans oublier de le féliciter.
On peut aussi donner un petit coup de guidon dans le sens opposé au déplacement du chien toujours avec l’ordre « au pied ».

3) la vraie ballade :

Ca y est, votre chien a compris et vous, vous êtes plus décontracté, vous êtes prêts pour la vraie ballade.
Mais là encore, un minimum de « jugeote » va être de rigueur.
Selon votre chien, est-il :
- jeune, adulte, âgé ?
- pantouflard, sportif ?

Selon les réponses, L’ALLURE, LA DISTANCE, ne seront pas les mêmes. Adaptez votre allure à votre chien mais aussi à vous afin de rester maître et du chien et du vélo !

4) Pour finir :

Que l’on fasse un, deux, 10 kilomètres ou plus, il ne faut pas oublier :
a) de faire des pauses en proposant de l’eau à votre compagnon
b) d’augmenter progressivement les distances et/ou allure
c) que cela reste de la BALLADE et donc du PLAISIR pour vous mais aussi pour LUI !

BONNE BALLADE !

12765429

- Le Frisbee -
Cette activité sportive est maintenant mise à la hauteur de nos poilus !En France, dès 2007, sera lancé le Sport de Frisbee pour chiens par l’intermédiaire de la SCC (Société Centrale Canine) et les 800 clubs qu’elle fédère. Cette discipline peine à émerger malgré toute la volonté de la CNEAC, l’association en charge en France de la promotion de cette pratique. Si les propriétaires de chiens utilisent souvent le frisbee pour jouer, le chemin est encore très long pour faire accepter ce jeu comme une discipline à part entière !
Actuellement, le Frisbee se contente en France à quelques démonstrations sans véritables enjeux officiels.

Le frisbee consiste à faire rapporter sous différentes formes son chien ce fameux disque, cette mini soucoupe volante. Cette discipline ludique qui peut être pratiquée par tous les chiens ne nécessite que très peu de matériel : uniquement un frisbee qui est définit suivant sa forme, son poids et son matériau.

LES CHIENS

Toutes les races de chiens peuvent pratiquer le disc dog mais certaines sont plus douées que d’autres, grâce à leur caractère, leurs capacités physiques et leurs morphologies.

Le frisbee demande une grande agilité et une belle souplesse puisque pour rattraper la soucoupe en vol, le chien se doit de réaliser des cabrioles parfois spectaculaires.

Les chiens les plus utilisés sont des chiens de bergers de petite taille (Border Collie, Tervueren, Malinois, Berger australien), chiens travailleurs et rapides. D’autres races sont aussi utilisées avec autant de bonheur (Jack Russel, lévrier, pit bull) ou tout simplement nos jolis corniauds qui rejetés par leurs propriétaires parce que trop turbulents, voire hyperactifs, finissent souvent par devenir les rois de ce sport.

POUR SA SANTE : il faut attendre quand même que la croissance du chien soit terminée avant de commencer un entraînement sérieux (entre 8 et 16 mois selon les races de chiens). C’est dangereux pour sa santé car les multiples sauts que demande ce sport peut fragiliser la constitution osseuse du chiots.
Afin de ne pas risquer de blesser le chien et, par là même, de lui inculquer la peur du frisbee, ce qui est contraire au but recherché, veuillez à bien choisir votre frisbee. Tous les grands fabricants de disque dog ont maintenant des articles plus souples que les frisbees standards.
Pensez aussi à l’échauffement votre chien. C’est très important avant chaque entraînement ou compétition avant chaque discipline : l’échauffement est primordial pour garder un chien en bonne santé et pour un entraînement sans blessure.

37847839
    99900357

- L’Agility -
L’AGILITYC’est d’Angleterre que nous est venue cette discipline.
Deux personnes contribuent à l’essor de cette discipline en France, Jean-Paul Petitdidier qui, après une rencontre avec l’anglais Peter Lewis, élabore un projet de règlement présenté à la Société Centrale Canine le 20 octobre 1987. Le 1er janvier 1988 la S.C.C. homologue définitivement l’Agility.
C’est une activité ludique comprenant un règlement sportif et un cahier des charges.

Il y a deux types d’épreuves :
- L’une s’appelle AGILITY :
Celle-ci comprend différents types d’obstacles : des sauts (haie, pneu, saut en longueur, mur), des obstacles à zones (passerelle, palissade, balançoire, table) et des obstacles de passage (tunnel souple dit « chaussette », tunnel rigide, slalom).
Sur les obstacles à zone, le chien doit obligatoirement mettre au minimum une patte dans les zones de montée comme de descente, le chien doit rester 5 secondes sur la table.
- L’autre s’appelle JUMPING:
Le jumping est essentiellement composé d’obstacles de sauts, tunnels et d’un slalom.
Le tracé des épreuves est laissé à l’imagination du juge, officiant lors des concours, qui s’appuie sur un règlement international.

A l’occasion d’un concours, l’équipe « Maitre-Chien » doit mettre en évidence la qualité d’exécution des différents obstacles, la complicité qui règne entre le conducteur et son chien.
La vitesse n’est pas la priorité dans le parcours, mais sa qualité d’exécution. A chronomètre égal, l’équipe qui aura réalisé le parcours avec le moins de fautes, donc moins de pénalités sera classé devant. Les pénalités sont les fautes et les refus que peut faire un chien sur le parcours, chacun étant pénalisé par 5 points.
Toute personne désirant pratiquer doit être titulaire d’une licence délivrée par la Société Centrale Canine via la commission Nationale d’Education et Agility.
Les conditions d’attribution de cette licence, réservée aux membres d’une association affiliée sont subordonnées à l’engagement du licencié à respecter les règlements généraux de la Cynophilie française et la charte de déontologie.

Il existe 4 catégories de chiens selon leur taille et leur vélocité:
- Catégorie A pour les chiens de moins 37cm au garrot.
- Catégorie B pour les chiens à partir de 37cm et moins de 47cm au garrot.
- Catégorie C pour les chiens de 47cm et plus au garrot.
- Catégorie D pour les chiens molossoïdes, ou les chiens peu véloces comme le Dogue Allemand,LéonbergRottweiler etc…
En fonction de ces différentes catégories le juge règlera la hauteur des sauts correspondant à la catégorie :
- A 35cm
- B et D 45cm
- C 60cm
Il adaptera également la vitesse d’évolution pour chacune d’elle. Ex : 2,20 mètres/seconde, en catégorie A pour une épreuve avec zone Agility.

L’Agility, c’est aussi pouvoir passer une journée entre amis du chien. C’est aussi prendre du temps avec son chien, s’amuser avec lui.
Beaucoup de clubs pratiquent l’agility, que ce soit en concours ou en agility loisirs.
Il y des championnats de France, du monde réservé aux chiens LOF. Des belles finales comme les masters France ou le Grand Prix de France. Celles-ci sont pour les chiens LOF et non LOF.

agility1 agility2 agility3
agility4 agility5 agility6
Accessoires pour Agility
126x130_p7888 130x130_p7886 130x125_p7838 130x130_p7909 
Obstacle, Tunnel, Anneau, Piquets de slalom …
- Weight Pulling -


Bien que n’importe quelle race peut pratiquer ce sport, il est celui qui attire habituellement plus les races comme Staffordshire Bull Terrier, Bulldogs, les Mastiffs, Boxers, etc) que toute autre race. Certaines organisations limitent leurs concours aux chiens de race pure tandis que d’autres sont ouverts à tous les chiens.


97167498


Le United Kennel Club (UKC) les règles de la concurrence reflètent les objectifs de compétitions, dans le but de démontrer l’endurance et la force d’un chien en tirant du poids. En bref, chaque chien à 60 secondes pour tirer le plus de poids qu’il peut dans une distance de 16 pieds «parachute». Les chiens sont séparés en « classes » en fonction de leur poids corporel. Les chiens qui tirent un plus grand pourcentage de leur poids corporel gagnent le plus de points.


72101649

Le chien porte un harnais rembourrés, qui est attaché à une «trace», qui se connecte à un « véhicule pondérée » qui est chargé de sacs de sable ou d’autres objets facilement pesé. Il ya trois différents types de véhicules. (Dimensions spécifiques pour chacune d’elles peut être trouvée dans les règles de l’UKC.) 


79508398                               

26731566

Commentaires:

Les commentaires sont desactivés.

«
»